Solution d'Employee Advocacy Web et Mobile

Donnez le pouvoir à vos ambassadeurs

 
16 November 2018

Etude de 4 KPIs en Employee Advocacy

Étude de cas Employee Advocacy en 4 chiffres clés

Voici 4 métriques issues d’une étude faite sur les 6 mois d’activités de nos clients pour donner quelques repères dans ce monde encore nouveau de l’Employee Advocacy.

Nous avons choisi ces 4 métriques car ce sont les plus demandées durant nos RDV. Nous sommes à l’écoute de vos demandes si vous voulez plus de détails ou d’autres chiffres notamment sur le ROI des démarches. N’hésitez pas à me contacter directement sur Linkedin ou via le formulaire de contact du site.

Chaque démarche d’Employee Advocacy est unique car chaque entreprise a ses objectifs B2B ou B2C et une population de départ plutôt digitale ou moins.

Il n’est donc pas aisé de comparer des choux et des patates sans tomber dans des mesures très génériques comme le Kg. Pour éviter ce piège nous avons choisi 4 KPI en essayant d’apporter notre analyse.

Nous avons pris un panel de clients allant de la Startup au grand groupe. De l’entreprise B2C qui focalise sur Facebook, à l’entreprise B2B qui focalise sur Linkedin. De l’entreprise digitalement mature à l’entreprise qui entame sa transformation digitale avec des collaborateurs quasi absents des réseaux sociaux.

#1 - Nombre de contenus proposés par jour (Moyenne 3,5)

Le client qui propose le plus de contenus à ses utilisateurs Sharee sélectionne en moyenne 6,5 contenus par jour de semaine. Quand celui qui en propose le moins est à 2,4 contenus par jour de semaine.

La qualité est clairement une priorité face à la quantité pour l’ensemble de nos clients. Donner envie de partager de bons contenus est le point clé du succès.

#2 - Taux d'utilisation des contenus (Moyenne 83%)

Le record est de 100% des contenus proposés sur Sharee partagés par les utilisateurs. Ce chiffre est constaté chez un client qui s’adresse à un public de commerciaux qui sont formés avant de recevoir leur licence Sharee. Les contenus sont partagés à 70% sur Facebook car leurs cibles sont sur Facebook.

La moyenne est de 83% des contenus partagés par les collaborateurs car dans tous les cas de figure les utilisateurs qui créent leur compte sur Sharee apprécient les contenus proposés et en profitent pour les partager.

#3- Taux d'engagement des utilisateurs (Moyenne 30%)

À ce jour le record est de 66% d’inscrits qui partagent des contenus chez 2 clients qui procèdent tous 2 à un déploiement progressif et méthodique. À l’inverse, seulement 10% des utilisateurs partagent des contenus chez un client qui s’adresse massivement à beaucoup de monde à la fois.

Taux d'engagement des inscrits de la plateforme d'employee advocacy

Une fois de plus l’effet « boule de neige » est une clé de succès. Les 2 clients à 66% forment plus de collaborateurs que celui qui est à 10%. L’accompagnement et la pédagogie en matière de transformation digitale est un succès mesurable.

Créer de la rareté en offrant des licences uniquement à certains pour créer de l’envie est aussi une véritable clé de succès. Par exemple, proposer des licences aux nouveaux entrants après les avoir formés est clairement un facteur de succès. Je vous invite d'ailleurs à relire le témoignage de Philippe Bosch y palmer sur l'introduction du Social Selling dans le groupe AG2R.

#4 - Nombre de clics par contenu partagé (Moyenne 40)

Pour mesurer le taux d’engagement de manière cohérente et comparable sur tous les réseaux nous avons choisi de comparer le nombre de clics sur les liens que partagent les utilisateurs Sharee via leurs publications.

Le record est de 87 clics en moyenne par contenu partagé. C’est à dire quand un même contenu est partagé sur plusieurs canaux Facebook, Twitter, Linkedin.

L’autre record est de 23 clics en moyenne par partage. C’est à dire le nombre de clics moyen par partage.

Les taux les plus faibles sont de 3,7 clics par partage (en moyenne) et 10 clics par contenu partagé (en moyenne).

Cet écart important est lié aux populations engagées chez ces 2 clients.

Les communautés d’utilisateurs qui sont en pleine création de leur e-réputation n’ont pas beaucoup de contacts sur leurs réseaux Linkedin, Twitter et Facebook. Parfois ils n’ont que Linkedin. Et ne peuvent donc pas au départ générer beaucoup de clics. En revanche cela développe leur personnal branding, leur communauté et donc leur visibilité..

J’espère que ces 4 indicateurs vous ont aidé à y voir plus clair.
Au plaisir de discuter Employee Advoacy, Social Selling, Marque Employeur ou plus généralement Transformation Digitale avec vous.


Alexandre Durain
Alexandre DURAIN LinkedIn Alexandre Durain
Président